top of page
Rechercher

Epuisement au travail

Un vieux dicton dit:"qu'il vaut mieux prévenir que guérir" mais de quoi parle t'on?

Il est important de mettre en place quelques régles de sauvegarde pour savoir identifier les différentes formes d'épuisement au travail.

Lorsqu'on parle de burn-out tout le monde connait, mais avez vous qu'aujourd'hui d'autres "out" sont aussi contraignants pour la santé mentale et physique.

Connaissez vous le bore-out, brown-out, ou le blur-out?

tous sont le signe évident d'un mal-être au travail.

Les reconnaitre est un bon moyen de mettre en place une stratégie de prévention et de combat ?

Le burn-out le plus nommé et de ce fait le plus connu est un épuisement professionnel génère par une surcharge de travail ou un surinvestissement professionnel associé a un état de stress chronique.

Comment le reconnaitre? fatigue permanente, irritabilité, colère, manque de concentration, problèmes relationnels ...

Le nombre de salariés ayant connu un burn-out sévère à triple par rapport a celui d'avant la pandémie de Covid-19

Les plus touchés sont les jeunes, les femmes, les managers, et les télètravailleurs.

Un trop grand nombre d'heures passés au travail, la perte de sens, l'impression de ne plus être en cohérence avec ses propres valeurs impacte le moral des salariés et, conduit tout droit au burn-out...

Le bore-out exprime un mal être lié a une sous charge de travail.

Pour certaines personnes l'ennui, l'absence de défis et le manque de stimulation vont créer un manque d'épanouissement conduisant à une remise en question de leurs compétences.

Le brown-out est lié à la perte de sens au travail, il va provoquer un désengagement professionnel et avec lui une diminution voire une perte de l'estime de soi.

Le blur-out il n'y a plus de limite entre la vie professionnelle et la vie privé.

Cette hyperconnectivité épuise aussi bien physiquement que moralement.

Chacune de ces formes d'épuisement vont impacter votre travail, votre vie personnelle mais aussi la façon dont vous vous percevez.

Alors comment reconnaitre un début de "out"? soyez attentif à la qualité de votre sommeil, mais aussi a celle de vos relations, a tous les signes qui se manifestent dans votre corps et dans votre tête.

Votre état d'anxiéte se traduit par différents symptômes, dépistez-les...

Prenez du recul, interrogez-vous sur vos aspirations, votre travail, soyez honnête avec vous même, et identifiez rapidement un manque d'intérêt, une fatigue chronique ou même une certaine lassitude.

Faites vous aider par un professionnel, apprenez à respirer, écoutes de la musique, faites une activité sportive qui vous détend ou simplement quelques exercices de sophrologie ou de méditation qui vous permettront de vous sentir mieux et de faire le point sur vous et vos besoins.








Comments


bottom of page