Rechercher

Tout ce que vous ne savez pas sur la sophrologie



On croit tout savoir de la sophrologie et pourtant elle conserve une image floue auprès du grand public, allant de l'ésotérisme à la relaxation, en passant par l'hypnose. A la fin des années soixante, le neuropsychiatre Alfonso Caycedo, notant la rupture de la conscience chez ses patients, choisit d'étudier les pratiques orientales sur la conscience et de trouver une approche alternative à la camisole chimique ou aux électrochocs, trop violents et réductifs à son goût et sans espoir d'évolution positive. Dans cette optique, la sophrologie est créee en opposition à la schizophrénie, l'un étant l'étude de l'équilibre de la conscience, le second étant la rupture de la conscience. Précurseur, Caycedo décèle les nouvelles maladies de civilisation dues au stress, au déséquilibre du corps et de l'esprit et étend le champ de la sophrologie au bien-être physique, émotionnel et mental de chacun.


La sophrologie agit sur le corps et l'esprit


Rassemblant les techniques de relaxation de Schultz et de Jacobson pour le corps, l'hypnose, la visualisation, les techniques "concentratives" de méditation pour le mental, les exercices de respiration des yogis pour les émotions, la sophrologie agit sur le corps et l'esprit. La relaxation dynamique, composante applicative et dynamique de la sophrologie, réhabilite la réalité objective de notre schéma corporel (réalité qui n'est plus accessible au schizophrène) et stimule les méridiens qui traversent notre organisme, libérant ainsi un nouvel état de bien-être corporel et mental.


Bien dans sa tête et dans sa peau en toutes situations


La pratique répétée de la sophrologie produit de nouvelles stimulations neuronales dans notre cerveau. Le bien-être ressenti et intégré en fin de séance de sophrologie nous donne rapidement envie de pratiquer à nouveau...

Nous ressentons alors un état harmonieux résultant de l'équilibre du corps et de l'esprit, cette sérénité qui nous fait tant défaut dans notre vie stressante ou lors de douleurs chroniques. Être bien dans sa tête et dans sa peau en toutes situations.


Quand la sophrologie augmente le potentiel et la performance


Ce sont les sportifs de haut niveau qui se sont rapidement approprié les bénéfices de la pratique de la sophrologie en préparation mentale, ainsi que les étudiants pour optimiser leurs réussites aux concours. Chacun redoute le stress qui paralyse. Les dirigeants en ont vu leurs intérêts pour faciliter leurs prestations professionnelles devant public, leurs confiances en eux, leurs créativités, idem pour les artistes.

Le golfeur espagnol Ballesteros, élève de Caycedo, les tennismen Noah et maintenant Tsonga, les équipes de ski, même de football, joueurs de bridge, sports équestres, musiciens, chanteurs (la sophrologie aide les apprentis de The Voice à gérer leur trac lors des directs), les acteurs, tous pratiquent la sophrologie.

Mais aussi dans un domaine plus secret le GIGN, les commandos avec le programme TOP (Techniques d'Optimisation du Potentiel), cette sophrologie adaptée aux militaires permet à chacun d'optimiser ses ressources avant, pendant et après les missions.

Leurs objectifs: tirer parti du plus de la sophrologie; à savoir, être le plus serein et en même temps le plus réactif en fonction de la situation.

La sophrologie, combinant des exercices spécifiques de respiration et de visualisation, offre une efficace gestion du stress pour une meilleure performance.


Quand la sophrologie prête main forte à la médecine de pointe


Parallèlement les dentistes et les sages-femmes ont diffusé les techniques de sophrologie pour la gestion de la douleur. Et même si depuis, les molécules anesthésiantes se sont diversifiées, la gestion de la douleur par la sophrologie reste un recours précieux pour les patients en douleurs chroniques, que la chimie, la morphine ne soulage plus.

Les migraineux chroniques trouvent aussi dans la sophrologie une ressource au-delà de leurs croyances. La mobilisation du système nerveux autonome lors des exercices spécifiques de respiration pendant une séance de sophrologie devient un anti douleur, disponible 24h sur 24h, où que l'on soit en réunion, en déplacement, au travail, dans son lit.

Depuis quelques années, se basant sur les résultats positifs des sportifs de haut niveau, qui ont eu un accident et récupèrent mieux quand ils pratiquent la sophrologie, des protocoles pour les FIV, les cancers, les opérations délicates bouleversent positivement les statistiques de récupération et deviennent une approche complémentaire indispensable pour rétablir un équilibre corps-esprit.

La sophrologie utilisant l'activation de la pensée par la pleine conscience de l'attention, c'est-à-dire canaliser sa pensée à l'instant présent sur une partie du corps, une image ou un mot, s'est révélée intéressante dans les troubles de l'attention, les hyperactifs, Alzheimer.


Quand la sophrologie résonne pour soigner les bleus de l'âme


Troubles des émotions, troubles de l'humeur, dépression, deuil, angoisse, phobie, bégaiement, acouphènes, mais aussi tout ce qui touche le soma, c'est-à-dire tous les maux qui s'expriment par le corps à la place de vos mots, spasmophilie, malaise vagal, trouvent en la sophrologie et grâce à l'alliance faite avec le sophrologue une résonance d'amélioration vers un mieux-être. Les compagnies aériennes ont compris l'intérêt d'intégrer les séances de sophrologie dans leur stage de gestion de la peur de l'avion.

Pour finir cette approche non exhaustive de la sophrologie et parce que la demande est en constante augmentation, même chez les enfants.

La sophrologie est aussi une solution idéale pour retrouver le sommeil.

Solutions étudiées et mesurées dans les centres de sommeil, intégrées dans les stages de sommeil et que vous pouvez apprendre avec votre sophrologue.


A chacun sa sophrologie


Le sophrologue pratique avec vous, adapte un protocole spécifique à vous. Chaque séance de sophrologie est riche. Pratiquer cinq à dix séances, permet de laisser son corps et son esprit s'approprier de multiples solutions. L'enjeu de la sophrologie, c'est de nous rendre autonome, libres, créateurs de nouvelles possibilités pour notre santé, notre vie, nos émotions.