Rechercher

5 minutes de colère demandent six heures pour récupérer des dommages.

Notre système prend environ six heures pour récupérer quand nous avons une « crise de colère ».  La recherche montre qu’un épisode de colère de cinq minutes est si stressant qu’il peut altérer votre système immunitaire pendant plus de six heures. 

Alors dois-je ravaler ma colère ?. Non. Dans le cas d’une colère réprimée ou extérieure, l’effet d’une à cinq minutes pour six heures de récupération est le même.

Nous avons besoin d’apprendre à cultiver des habitudes qui équilibrent davantage nos réactions aux événements et à mieux nous connaître pour savoir ce qui nous nous met en colère, ce qui nous blesse …

Ces connaissances, nous permettent de changer nos réactions.

Rechercher des exercices qui renforcent nos vies, et notre manière de réagir, va nous permettre de cultiver de nouveaux comportements qui nous apportent plus d’harmonie et de bien-être.

Quelques conseils:


Notre cerveau ne distingue pas le réel de l’imaginaire, tout comme nous ressentons une émotion négative, remettons en mémoire de très bonnes scènes et de bons moments de notre vie. Toute action positive dirigée vers notre cerveau se répercute positivement sur tout notre être physique et mental... et vice et versa.


Selon le neuroscientifique Rick Hanson, il suffit de seulement de contempler quelque chose de beau durant 12 secondes pour nous apporter un sentiment de bien-être.


Nous devons minimiser autant que possible les situations de stress . La planification et la prévention aident beaucoup. De même que l'apprentissage et la pratique régulière des exercices de Sophrologie.


Exercez-vous à avoir des émotions positives telles que l’empathie, la gentillesse, l’amour, la compassion, l’optimisme en les cultivant dans votre cerveau et chez les gens autour de vous, vous cultiverez un jardin plein de fleurs. En ne cultivant pas la peur, la plainte, la colère, la négativité, etc., c’est comme ça que vous empêcherez les mauvaises herbes d’envahir ce jardin.


 Vivez pleinement le présent. Le passé est parfois lourd avec son lot de culpabilité, de regrets et l’avenir est source d’anxiété et d’inquiétude. L’important est de garder le passé pour éviter à nouveau les mêmes erreurs et avoir un avenir meilleur.


Tout comme la nature, notre vie est faite de différents cycles, et saisons.

Apprenons à comprendre et à respecter cela en nous-mêmes, non pas comme une fatalité mais comme une attitude produisant des résultats, alors nous verrons tout changer en nous et autour de nous.


Il est très important que nous soyons fiers du chemin parcouru. Nous pouvons être empathiques, gentils, extrêmement solidaires... nous ne devons jamais oublier que nous sommes la personne la plus importante dans notre vie.

Faites de Vous votre priorité pour être beaucoup plus serein et plus heureux!